Anna Song in a car

A l’occasion, je mettrais des clips un peu plus long. Comme celui-là. Où on voit la belle Anna Song prendre du plaisir avec ses gros seins. Et pas seulement.

Voici une liste des clips (version longue) que j’ai remis en ligne : Black glasses, Les Trois Grâces, Jogging girl smells her feet and licks them, Busty student Simone #1

Que ferions-nous – et que serions-nous – sans les femmes, dites-le moi ?

Les lèvres sur le sein

Quelle belle paire de seins ! Quels beaux nichons. Je les regarderais pendant des heures. Je n’ose même pas écrire ce que j’imagine. Et mon imagination est sans limite. Les mots sont tellement dérisoires quand on admire des seins aussi gros. Et j’ai une véritable vénération pour les gros seins. J’espère qu’elle sait en profiter et qu’elle sait en faire profiter les autres.

C’est la dernière photos que j’ai piqué sur le blog de Contessa Mercedes. J’espère qu’elle ne m’en veut pas. C’est un hommage que je rends à sa beauté.

Les lèvres sur le sein – Contessa Mercedes

B&W mesh

Certaines femmes on tout, ou presque tout. Des gros seins qui font envie et un gros cul. Et quand je dis gros, je veux dire beau. Car, pour moi, gros cul et beau cul, c’est la même chose. Bien sûr que ça ne va pas durer. Elle le sait, nous le savons tous. En attendant, il y a tout de même une injustice criante. Est-ce pour cela qu’elle nous fait profiter de son corps de rêve ? Parce qu’elle est consciente d’être une privilégiée ? Elle seule peut répondre à cette question. Contessa Mercedes, si tu passes dans les parages, n’hésite pas à éclairer ma lanterne.

B&W mesh – Contessa Mercedes

Teton

Teton, sans e, mais ce n’est pas grave. Ce qui est sûr, c’est qu’on a envie de les sucer. Et Contessa Mercedes a, elle aussi, peut-être, envie de sucer ses tétons (ou de se sucer les tétons, je ne sais pas ce qui est le mieux). Présentés comme ça, on a l’impression qu’ils attendent une bouche avide. La mienne, peut-être ? Je plaisante.

Teton – Contessa Mercedes

Mare… Da desiderare !

J’aime beaucoup cette photo, bien que je trouve que la différence entre la partie nette et la partie flou est un peu trop marquée. Je critique d’autant moins que je ne sais pas vraiment faire ce genre de chose. Même si on fait des miracles avec Photoshop ou d’autres logiciels aussi/plus performant. En tout cas, le fait est que ses seins sont bien mis en valeur. D’autant plus que la photo est en noir et blanc. Mais il serait plus juste de parler de niveaux de gris. Le contexte est assez excitant. Elle montre ses seins nus en extérieur, au bord de la mer. On entend le bruit des vagues et du ressac. Elle semble, cependant, à l’abri des regards indiscrets. Mais il y a cette ouverture vers le large, vers l’espace qui contredit l’intimité des seins nus. Ce doit être particulièrement agréable de poser ainsi. Et d’imaginer les regards posés sur soi.

Mare… Da desiderare ! – Contessa Mercedes

Blanche fesses

Elle l’a écrit de cette façon : Blanche fesses. On ne va pas lui en vouloir pour l’omission du s à blanche. Et puis on voit bien qu’elle en a deux. Et elles sont magnifiques. Et si on ne les voyait pas, on s’en douterait. Mais peu importe. Ses fesses blanches sont superbes. On a envie de les caresser, de les embrasser. C’est suffisant à notre bonheur de spectateurs/spectatrices et de voyeurs/voyeuses.

Blanche fesses – Contessa Mercedes

Elle se suce les nichons

Elle se suce les nichons – Contessa Mercedes

Le titre est de Contessa Mercedes. D’autant que si on va par-là je dirais plutôt qu’elle se lèche les nichons. J’ai d’ailleurs quelques clips de filles qui se sucent les nichons. Elle verra que ce n’est pas pareil. Je plaisante. Contessa Mercedes est certainement capable de faire la différence entre se sucer les nichons et se lécher les nichons.